Accès site complet

7 février 2020

Commission permanente du Conseil départemental : d’importantes subventions accordées

La Commission permanente du Conseil département s’est réunie ce vendredi 7 février 2020, sous la conduite du Président, Christophe de Balorre. Première séance de l’année au cours de laquelle d’importantes aides ont été accordées dans de nombreux domaines : économie, jeunesse, sport, habitat, tourisme, patrimoine, environnement.

Développement économique : 270 000 € de subventions

Le Conseil départemental, au titre de l’aide à l’immobilier d’entreprise « Orn’Immo », est le partenaire des entreprises en développement, ainsi que des collectivités mobilisées dans le domaine de l’économie.

  • 110 000 € pour l’extension – à Écouché – de la clinique vétérinaire équine de Méheudin (Écouché-les-Vallées), structure de référence, uniquement dédiée à la médecine et à la chirurgie des chevaux, poneys et ânes. Le projet prévoit la création d’une clinique avec pharmacie, deux blocs chirurgicaux et des bureaux, d’un barn de soins intensifs, de deux boxes d’isolement, ainsi que l’aménagement d’aires de stationnement. Parallèlement, la modernisation des plateaux techniques conduira à l’installation d’un scanner mobile, qui constitue une première européenne. La création de quatre emplois est envisagée dans les trois ans.
  • 89 957 € pour la réouverture de l’Hôtel des voyageurs à Argentan, avec création de six emplois d’ici à trois ans. L’opération consiste à réhabiliter entièrement l’hôtel de 41 chambres, l’espace restaurant et les salles de séminaires et de co-working.
  • 69 720 € pour l’extension des locaux de la Société normande outillage de précision (SNOP61) à Athis-Val-de-Rouvre, entreprise spécialisée dans la mécanique de précision, particulièrement l’étude, la réalisation et la mise au point de moules métalliques destinés à l’injection de matières plastiques. Son développement passe par la diversification de la clientèle dans le domaine de la plasturgie, pour l’aéronautique, la publicité sur les lieux de vente (PLV), la Défense et la bureautique. A court terme, l’effectif sera porté de 12 à 15 salariés.
  • 41 237 € à la Communauté de communes Cœur du Perche, pour la construction d’un atelier-relais de 1 200 m2 sur la commune de Sablons-sur-Huisne.
©JE.Rubio

Jeunesse : 200 000 € de subventions

Le Conseil départemental mène une politique d’accompagnement volontariste à destination de la jeunesse.

  • 177 000 € au Bureau information jeunesse (BIJ) de l’Orne – dont 10 800 € pour les Espaces publics numériques – au titre d’une convention déclinée en quatre axes majeurs :     
Information et accueil des 12-30 ans et des acteurs au contact des jeunes ;
Accès aux services répondant aux besoins de la jeunesse
Développement des partenariats avec les acteurs jeunesse de l’Orne et de la Normandie
Création et animation d’outils pédagogiques, éducation aux médias et aux nouvelles technologies de l’information et de la communication ;
  • 17 000 € à la Ligue de l’enseignement (Fédération des œuvres laïques) ;
  • 1 500 € au Mouvement rural de la jeunesse chrétienne (MRJC).

Sport : des aides pour Longny-au-Perche, Argentan et Céaucé.

Le Conseil départemental subventionne les collectivités qui construisent et réhabilitent des équipements sportifs.

  • 150 000 € à la commune de Longny-les-Villages pour la reconstruction de la piscine de Longy-au-Perche. La restructuration complète sur site comprend la pose d’une couverture sur les bassins, qui permettra d’étendre l’ouverture au public sur toute l’année.
  • 6 039 € à la ville d’Argentan pour la reconstruction de la piste de bicross, route de Sévigny. Les travaux, essentiellement sur la zone de départ, permettront aux installations d’être en conformité avec les normes de la Fédération française de cyclisme, pour l’accueil de compétitions de niveaux régional et national.
  • 30 000 € à la communauté de communes Andaines-Passais, pour la reconstruction d’installations sur le stade de Céaucé : trois vestiaires avec sanitaires et douches (deux pour les joueurs, un pour l’arbitre), un local technique, un espace de rangement et des sanitaires pour personnes à mobilité réduite accessibles de l’extérieur.
JE.Rubio

Habitat : soutien à la construction de logements

Le Conseil départemental accompagne les bailleurs sociaux qui construisent ou réhabilitent des logements, en garantissant à hauteur de 50% les emprunts souscrits.

  • Garanties d’emprunt accordées à Orne Habitat :

551 652,50 € € pour la construction de 12 logements à Tourouvre-au-Perche (rue Bernard Paumier à Tourouvre)

503 019,50 € pour la construction de 24 logements à Mortagne-au-Perche (Chartrage).

Tourisme : 46 000 € d’aides à l’investissement

Le Conseil départemental aide les porteurs de projets, publics et privés, favorisant le développement de l’activité touristique.

  • 24 000 € à des particuliers, pour la création de deux gîtes ruraux indépendants à Colonard-Corubert (Perche-en-Nocé) ;
  • 7 902 € à des particuliers pour la création d’un gîte rural à La Carneille (Athis-Val-de-Rouvre) ;
  • 5 541 € pour la création de deux chambres d’hôtes dans une habitation d’Alençon ;
  • 2 477 € à l’exploitant de parcours de paintball à Putanges-Pont-Ecrépin (Putanges-le-Lac), pour la sécurisation de la zone d’accueil du public ;
  • 6 428 € à la Fédération de l’Orne pour la pêche et la protection du milieu aquatique pour l’aménagement d’un parcours famille (sur pontons sécurisés et accessibles aux personnes à mobilité réduite) et d’un carpodrome (avec postes de pêche individuels) sur les plans d’eau de Saint-Fraimbault et de La Ferté-Macé.

Patrimoine : coups de pouce pour sauvegarder des œuvres d’art

Le Conseil départemental subventionne les collectivités dans le cadre de la sauvegarde du patrimoine, dont les œuvres d’art.

  • 3 079 € pour le traitement et la consolidation de l’autel nord de l’église de La Lande-sur-Eure (Longny-les-Villages) ;
  • 2 430 € pour la sauvegarde d’urgence du tableau de l’Assomption, à St-Nicolas-de-Sommaire ;
  • 3 088 € pour la sauvegarde d’urgence du tableau de La pêche miraculeuse, à Tellière-le-Plessis.

Environnement : 45 000 € de subventions

Le Conseil départemental finance la réalisation de travaux d’aménagement et de restauration de la continuité écologique des cours d’eau, et les opérations visant à lutter contre les inondations.

  • 716 € au Syndicat de bassin versant de la Touques, pour l’entretien pluri-annuel des cours d’eau à Gacé (lutte contre les espèces végétales envahissantes).

Le Conseil départemental se mobilise en faveur de l’efficacité énergétique et du développement des énergies renouvelables, dont le bois-énergie.

  • 43 601 € attribués à des particuliers – sous conditions de ressources – pour 57 projets (acquisition de poêles, cuisinières, chaudières à bois et granulés).

Le Conseil départemental encourage financièrement la plantation de haies bocagères.

  • 1 470 € pour deux projets conduits par des particuliers : plantation de haies à plat et sur talus, à Condé-sur-Sarthe (270 m) et Berjou (400 m).