Accès site complet

21 décembre 2018

Economie, agriculture, environnement, sport, jeunesse, patrimoine : d’importantes aides du Département

Commission permanente du Département

Dernière séance de l’année pour la Commission permanente du Département, ce vendredi 21 décembre 2018, sous la conduite de Christophe de Balorre, Président du Conseil départemental. D’importantes subventions ont été accordées dans les domaines de l’économie, de l’agriculture, de l’environnement, du sport, de la jeunesse, du patrimoine.

 

Économie : 25 000 € pour le développement de l’emploi

Ø  Le Conseil départemental, partenaire des entreprises ornaises en développement et des collectivités mobilisées en faveur du développement économique.

o   25 084 € à la commune de Putanges-le-Lac, pour l’extension du site d’activités du Haut Buisson et l’aménagement de terrains.

Numérique : 300 000 € pour le Pôle de Tinchebray-Bocage

Ø Le Conseil départemental, dans le cadre de sa politique de contractualisation avec la Région Normandie (2017-2021), accompagne les projets innovants, concourant à l’attractivité du territoire. 

o   aide exceptionnelle de 300 000 € à la commune de Tinchebray-Bocage, au titre du contrat de territoire du Pôle d’équilibre territorial et rural, pour la création du Pôle numérique. Ouvert à tous, cet équipement réunira dans les anciens locaux de la mairie de Tinchebray, un Fab-Lab, un espace de co-working, un pôle musical et un pôle associatif.

Environnement : 320 000 € d’aides aux collectivités et particuliers

Ø  Le Conseil départemental aide les collectivités à financer leurs investissements dans les domaines de l’alimentation en eau potable et de l’assainissement. Plus de 286 000 € de subventions ont été attribués pour contribuer à la réalisation de deux projets.

o   250 000 € pour la construction d’une canalisation de transfert d’eau potable à Soligny-la-Trappe (Syndicat du Haut-Perche) ;

o   36 800 € pour l’extension du réseau d’assainissement de La Selle-la-Forge, hameau de La Halouzière (Flers Agglo).

Au cours de cette année, pas moins de 31 projets auront été financés par le Conseil départemental, pour un montant total de subventions attribuées de près de 2 M€ (+18% par rapport à 2017).

 

Ø  Le Conseil départemental poursuit sa politique en faveur de l’efficacité énergétique et le développement du bois-énergie.

o   28 000 € à des particuliers pour les aider à financer l’acquisition d’inserts et poêles à bois et à granulés (37 dossiers).

Ø  Le Conseil départemental encourage la plantation de haies bocagères.

o   1 828 € pour le financement de trois projets portés  par des particuliers à Marcei, Occagnes et Dancé.

 

Aides au tourisme : 72 000 € de subventions

Ø  Le Conseil départemental accompagne les projets publics et privés contribuant au développement de l’offre touristique.

o   Gîtes ruraux : 40 337 € pour la création par des particuliers de gîtes ruraux : deux à Mauves-sur-Huisne, un à La Chapelle-d’Andaine (Rives d’Andaines), Neauphe-sur-Dives et  St-Jouin-de-Blavou.

o   Hébergement insolite : 15 000 € à des particuliers pour la construction à flanc de colline, à Bellou-le-Trichard, d’une cabane en bois sur pilotis pour 5-6 personnes.

o   Accueil du public dans les lieux touristiques : 8 366 € à la Communauté de communes de la Vallée de la Haute-Sarthe, pour l’acquisition d’un relais d’information service à l’office de tourisme du Mêle-sur-Sarthe et de deux panneaux d’information lumineux pour Le Mêle-sur-Sarthe et Courtomer.

 

En 2018, 21 projets auront été financés par le Conseil départemental au titre du tourisme : meublés (7), chambres d’hôtes (3), hébergement insolite (1), gîtes de groupe (2), hôtellerie de plein air (1), restaurants (3) offices de tourisme, lieux de visites, sites touristiques (4).

Ø  Le Conseil départemental aide au financement des équipements touristiques :

o   Circuits de randonnée : 8 850 € à la Communauté de communes de la Vallée de la Haute-Sarthe, pour la refonte de son offre de circuits de randonnée, intégrant de nouveaux parcours, dont deux boucles vélo.

 

Restauration du patrimoine : 10 000 € de subventions

Ø  Le Conseil départemental porte une politique volontariste d’aide à la restauration du patrimoine architectural et mobilier, public et privé.

o   10 000 € à la commune de St-Martin-des-Pézerits, pour des travaux de restauration de l’église St-Martin (maçonnerie, charpente, couverture).

 

Agriculture : plus de 104 000 € d’aides

Ø  Le Conseil départemental a réitéré son soutien aux opérations de collecte et recyclage de pneus utilisés en couverture de silos à ensilage, conduites par des GVA (Groupes Vivre en Agriculture).

o   1 323 € aux GVA de Gacé et Athis-Putanges, pour la collecte de 49 tonnes de pneus, qui font ensuite l’objet d’un traitement spécifique pour une valorisation énergétique dans des fours de cimenterie.

Ø  La politique de soutien à l’agriculture du Conseil départemental le conduit à subventionner les petits investissements (d’un montant inférieur à 10 000 €) réalisés par les exploitants. Il s’agit de contribuer à l’amélioration des conditions de travail et de l’environnement sanitaire, à l’aménagement des systèmes herbagers, au développement des filières de proximité, de la performance environnementale et de l’agri-technologie (matériels innovants) :

o   102 786 € pour 30 dossiers (agriculture conventionnelle, agriculture biologique, jeunes agriculteurs et CUMA).

En 2018, cette politique aura bénéficié à 391 exploitants (63 jeunes), pour un montant global d’aides accordées de près de 1,5 M€.

 

Sport : plus de 105 000 € de subventions

Ø  Le Conseil départemental accompagne les collectivités qui modernisent leurs installations sportives ou en construisent de nouvelles.

o   10 000 € à la commune de Lonrai, pour l’aménagement d’un parcours ludique et sportif, sur un site d’un hectare, en interaction avec les équipements existant et la future voie verte. Le projet prévoit des modules enfants en bois, un parcours ados-adultes et des sentes pour l’éveil des sens destinées à des publics d’aînés.

o   5 000 € à la commune de St-Germain-du-Corbéis, pour la rénovation d’un court de tennis couvert, dans le cadre de la réfection du complexe sportif.

o   13 800 € à la commune de Vimoutiers, pour la création d’une structure artificielle d’escalade, sur le site du tennis couvert du gymnase Michel Pelchat, dotée d’une surface « grimpable » de 170 m2. Ces nouvelles installations seront accessibles aux élèves de la section sportive « activités physique de pleine nature » ouverte au collège Hée-Fergant en septembre dernier.

Ø  Le Conseil départemental accorde une aide de 76 340 € à l’association de gestion de la Maison départementale des sports, structure qui accueille 9 comités sportifs à temps plein, 6 à temps partiel et 18 comités ou associations.

 

Jeunesse : plus de 200 000 € de subventions

Ø  Le Conseil départemental maintient sa politique d’aides à la jeunesse.

o   2 000 € pour la formation, l’approfondissement ou la qualification BAFA (Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) ;

o     6 210 € de bourses allocations vacances ;

o   176 686 € au BIJ (Bureau information jeunesse) pour son fonctionnement et l’animation des Espaces publics numériques (EPN) ;

o   18 815 € à la Ligue de l’enseignement de Normandie (aide annuelle au fonctionnement de la Fédération départementale des œuvres laïques).

 

Près de 170 000 € pour le site universitaire

Depuis 1991, le Conseil départemental subventionne l’Association pour la promotion et la gestion du site universitaire d’Alençon-Damigny (APGSU).

Ø  Une aide de 169 200 € est accordée à l’association APGSU pour contribuer à financer le fonctionnement de l’antenne de droit du campus, mais aussi répondre à plusieurs objectifs d’intérêt départemental, dont la promotion des formations d’enseignement supérieure existantes et à venir.

 

Soutien au réseau départemental de lecture publique

Développer et soutenir le réseau de lecture publique sur le territoire, en partenariat avec les communes et les intercommunalités, telle est la mission du Conseil départemental, à travers l’action menée par la Médiathèque départementale de l’Orne (MDO).

Ø  7 500 € accordés à la commune de Gouffern-en-Auge, pour la création d’un emploi à mi-temps à la médiathèque de Fel (3 750 € en 2018, 2 500 € en 2019 et 1 250 € en 2020).