Accès site complet

21 novembre 2019

Déviation nord-ouest de Bellême : Présentation des travaux

Déviation nord-ouest de Bellême : Présentation des travaux

Christophe de Balorre, président du Conseil départemental de l’Orne, Vincent Segouin, sénateur, conseiller départemental, Anick Bruneau, conseillère départementale, Rémi Tessier, maire-adjoint de Bellême, représentant Olivier Voisin, maire, et Serge Cailly, maire de Saint-Martin-du-Vieux-Bellême, ont présenté jeudi 21 novembre à la mairie de Saint-Martin-du-Vieux-Bellême, les travaux de la déviation nord-ouest.

Cette déviation permettra de dévier tout le trafic nord-sud traversant aujourd’hui le centre de Bellême pour le renvoyer sur la déviation est-ouest existante, et donc d'optimiser son utilisation, d’améliorer la sécurité des habitants de Bellême, des automobilistes, de préserver le centre de la commune, de faciliter la circulation de transit, et d’optimiser les investissements déjà réalisés.

Pour rappel, plus de 3 570 véhicules par jour traversent Bellême par la RD 938, dont environ 13 % de poids lourds, soit environ 460 camions, engendrant nuisances et insécurité, notamment.

Parallèlement, ce nouvel axe de circulation renforcera le développement économique local par une meilleure desserte afin que Bellême puisse accueillir dans de meilleures conditions de nouvelles entreprises.

Après l’arrêté, déclarant l’utilité publique du projet du 29 janvier 2013, et le rejet des recours fin 2015, le Conseil départemental a réalisé les relevés topographiques et les études géotechniques en 2017 et entrepris les acquisitions foncières. Un diagnostic d’archéologie préventive a débuté le 18 novembre pour une durée de une à deux semaines. En cas de découverte de matériel archéologique, des fouilles de sauvegarde devront être prescrites.

Les travaux préparatoires pourront commencer dès l’obtention de l’ « autorisation environnementale unique ». Au plus tôt en octobre 2020, cette autorisation comportera des prescriptions pour la faune, la flore, les zones humides.

Les travaux principaux interviendront au mieux fin 2020, sous réserve des prescriptions de l’autorisation environnementale et des conditions météorologiques, pour une durée d’un an, avec une fin des travaux prévue début 2022.

Les principales étapes à venir :

  • Évaluation archéologique, acquisitions foncières, prise de possession des terrains à l’amiable, dossier d’autorisation environnementale unique, mise au point du projet technique détaillé :    2019
  • Obtention de l’autorisation de travaux - Premiers coups de pioche : 2020
  • Mise en service de la déviation : début 2022                                         

Ce calendrier, extrêmement ambitieux, ne pourra être mis en œuvre qu’en parfaite collaboration avec tous les partenaires du Conseil départemental et les intervenants extérieurs.

La déviation en chiffres :

  • Longueur aménagée : environ 1,6 km
  • Profil en travers : 2 voies
  • Échanges : 1 giratoire au niveau de la RD 310, route de Bellavilliers, et raccordement sur le giratoire ouest de l’actuelle déviation de Bellême
  • Commune territorialement concernée : Saint-Martin-du-Vieux-Bellême
  • Coût total : 2,5 M€ TTC
  • Financement : 100 % Département de l’Orne